Rapport sur la Gouvernance routière sur le corridor Bamako-­‐Dakar

Les pratiques anormales sont suivies par l’Observatoire des Pratiques Anormales (OPA) sur le corridor Dakar-­‐Bamako via Diboli depuis le 1er juillet 2009.

Le corridor est long de 1 382 km dont 700 km au Mali et 682 km au Sénégal.

En 2012, une étude de l’agence japonaise pour la coopération internationale (JICA) comptait 362 km de route en bonne condition, 600 km en condition acceptable et 420 km en mauvaise condition.

Cette même étude recensait un trafic de 440 véhicules par jour à la frontière de Diboli-­‐Kidira. Une étude commanditée par l’USAID en 2011 mentionne un total de 1,4 million de tonnes de marchandises transportées annuellement par la route sur le corridor. Ces marchandises sont à peu près équitablement réparties entre les importations et le transit alors que les exportations représentent moins de 10% du trafic.

Il existe une ligne ferroviaire reliant Dakar à Bamako, transportant environ 20% des marchandises en provenance du Sénégal et à destination du Mali, et environ 95% du coton en provenance du Mali et à destination du port de Dakar.