Rapport sur la Gouvernance routière sur le corridor Ouagadougou-­‐Bamako

Les pratiques anormales sont suivies par l’Observatoire des Pratiques Anormales (OPA) sur le corridor Ouagadougou-­‐Bamako depuis le 1er octobre 2006.

Le corridor possède deux branches également empruntées par les poids lourds. La branche nord passe par la frontière de Sona-­‐Faramana et est longue de 1 035 km dont 547 km au Mali et 488 km au Burkina Faso. La branche sud passe par la frontière de Koloko-­‐Heremakono et est longue de 934 km dont 432 km au Mali et 502 km au Burkina Faso.

En 2012, une étude de l’agence japonaise pour la coopération internationale (JICA) comptait sur la branche sud 356 km de route en bonne condition, 367 km en condition acceptable et 211 km en cours de construction.

Cette même étude recensait un trafic de 200 véhicules par jour à la frontière de Koloko-­‐Heremakono dont 40% de poids lourds.